Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?

Le trouble bipolaire (parfois appelé maniaco-dépression) est une maladie qui entraîne de graves sautes d’humeur, ainsi que des hauts (manie ou hypomanie) et des bas (dépression) émotionnels. Lors d’un épisode de manie, la personne atteinte se sent euphorique, énergique et irritable. À l’inverse, lors des épisodes de dépression, elle ressent une tristesse extrême, une grande impuissance, et une perte d’intérêt pour les activités habituellement plaisantes. Les variations extrêmes de l’humeur sont exténuantes. Il s’agit d’un état permanent qui nécessite un traitement et un suivi serré.

Prévalence

La prévalence est de 0,6 %. Les hommes sont plus nombreux à être atteints d’un trouble bipolaire que les femmes, dans un ratio de 1,1 : 1.

Signes et symptômes

Lors d’un épisode de manie ou d’hypomanie, la personne atteinte peut ressentir un gonflement de son estime de soi, voire un sentiment de grandiosité, une réduction de son besoin de sommeil et une envie de parler constamment. Elle peut devenir volubile, se sentir bombardée par des pensées pêle-mêle, se montrer distraite et se livrer à des comportements risqués (avec un fort potentiel de conséquences douloureuses). À l’inverse, lors des périodes de creux émotionnels, elle est d’humeur dépressive toute la journée, et ce, pendant des jours. Elle perd l’envie de s’adonner à ses passe-temps, et peut subir une perte ou un gain important de poids. D’autres symptômes peuvent également se manifester : insomnie, hypersomnie, sentiment d’inutilité, sentiment de culpabilité, difficulté de concentration, trous de mémoire, indécision, idées reliées à la mort et pensées suicidaires.

Traitement

Cette maladie nécessite généralement le diagnostic et le suivi d’un psychiatre. Cependant, une équipe de traitement composée en partie de psychologues ou de psychothérapeutes peut contribuer au suivi. Cette maladie nécessite un traitement continu et un suivi régulier tout au long de la vie de la personne atteinte. La médication prescrite peut comprendre les psychorégulateurs (régulateurs de l’humeur), les antipsychotiques, les antidépresseurs, les antidépresseurs-antipsychotiques et les médicaments contre l’anxiété. Un psychiatre qualifié accompagne le patient afin de déterminer la médication adéquate, qui consiste en un ou plusieurs éléments. Différents types de psychothérapie sont efficaces pour gérer les symptômes comportementaux, comme la thérapie cognitivo-comportementale, la psychoéducation et la thérapie familiale. Dans quelques cas extrêmes, la thérapie électroconvulsive (TEC) peut être prescrite.

 

Sources:

DSM-5 Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders 5

Mayo Clinic: Mayoclinic.org

Ressource vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=KSvk8LLBo2g