Qu’est-ce qu’un trouble de la personnalité?

Les personnalités limites, narcissiques, antisociales, évitantes, obsessionnelles-compulsives en font partie. Découvrez-en les signes, les symptômes et les thérapies possibles.

Une personnalité est habituellement flexible dans une certaine mesure. Encore est-il rare que nous changions du tout au tout – nous demeurons qui nous sommes – mais une personnalité « saine » fait preuve d’une certaine souplesse. Elle a la capacité de progresser et de s’adapter au cours d’une vie.

Si les traits de personnalité d’une personne sont figés et rigides au point de lui occasionner de graves problèmes, surtout dans ses relations personnelles ou professionnelles, ils pourraient être un indicateur d’un trouble de la personnalité.

Comprendre les troubles de la personnalité

Vous pouvez être timide ou extraverti, ou même les deux. Il n’existe pas de personnalité parfaite ou exacte. Cependant, une personne flexible aura plus de facilité à créer des liens interpersonnels que les autres. Il faut se le rappeler et cultiver cette flexibilité dans notre vie.

Nous apprenons généralement à nous améliorer et à nous modérer grâce à nos relations et à nos expériences. Par exemple, nous ne nous adresserons pas de la même façon à un patron qu’à un bon ami. Après un conflit personnel, nous pouvons tirer profit de la situation en apprenant à devenir un meilleur ami ou un meilleur conjoint. Certaines personnes décident de devenir bénévole dans une zone de guerre ou de voyager, vivant ainsi parmi divers cultures qui influenceront leur perception du monde et changeront une partie d’eux. D’autres font appel à la psychothérapie qui, elle aussi, peut favoriser une démarche d’intégration et de changement.

Pour une personne atteinte d’un trouble de la personnalité, cette démarche de réflexion et de changement est très exigeante et contre-intuitive. Ses traits de personnalité sont figés. Elle ne perçoit pas l’impact de ses comportements sur ses relations personnelles et amoureuses. Il est difficile pour cette personne de reconnaître et de contrôler ses modèles de comportement.

La psychothérapie est un bon outil pour vous aider à prendre conscience des difficultés reliées à votre personnalité, et ainsi améliorer vos relations.

 

Comment un trouble de la personnalité se forme-t-il et quelles en sont les causes?personnalité

Une personne souffrant d’un trouble de la personnalité adapte difficilement ses comportements et sa perception du monde aux contextes culturel et environnemental dans lesquels elle se trouve. Les troubles de la personnalité se forment généralement au cours de l’adolescence, mais certains comportements peuvent déjà être observés durant l’enfance. La véritable prise de conscience du trouble de la personnalité ne se fait majoritairement qu’au début de la vingtaine ou de la trentaine.

Les causes des troubles de la personnalité sont inconnues. Cependant, les recherches ont démontré l’existence de facteurs de contribution : l’éducation parentale,  certaines expériences formatives de la vie et quelques facteurs génétiques.

La psychothérapie est un moyen prouvé pour initier un changement personnel positif, accompagner la personne vers une prise de conscience et réfléchir à ses traits de personnalité.

Ai-je un trouble de la personnalité?

Il n’est pas nécessaire de recevoir un diagnostic de trouble de la personnalité pour avoir de l’aide dans vos relations personnelles. Si vous êtes souvent en conflit avec les autres ou que vous vous sentez seul et isolé, la psychothérapie vous offrira un environnement sécurisant et idéal pour examiner vos modèles de comportement dans les relations avec vos proches.

Aucune personne, aucune relation n’est parfaite. Cependant, il est nécessaire de prendre conscience de la façon dont votre personnalité et vos comportements façonnent vos relations pour qu’elles demeurent agréables et saines. Il n’y a pas de honte à prendre le temps de réfléchir à qui nous sommes. Que vous traversiez une période difficile ou non, la psychothérapie favorisera votre croissance personnelle.

Les psychothérapeutes du Centre de thérapie de Montréal sont qualifiés et vous offriront une aide attentionnée dans l’apprentissage d’une meilleure communication et d’une meilleure compréhension au sein de vos relations.

Cliquez ici pour des conseils sur la communication, ou ici pour un court quiz sur votre personnalité accompagné d’un aide-mémoire sur la création et le maintient de relations saines.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un psychothérapeute du Centre de thérapie de Montréal ou faire une demande pour la psychothérapie en ligne en cliquant ici.

Les formes de trouble de la personnalité

Vous pourriez avoir l’impression de vous retrouvez dans plusieurs traits de personnalité ou comportements qui suivent. Cependant, notez qu’un trait de personnalité est seulement problématique lorsqu’il est rigide et figé, faisant continuellement souffrir les gens qui vous entourent et vous-mêmes.

Personnalité antisociale

  • Modèle généralisé et continu de comportements irrespectueux, agressifs et irresponsables qui montrent peu ou aucune considération pour les autres
  • Manque d’empathie pour les besoins et les sentiments des autres
  • Problèmes persistants avec les personnes en position d’autorité
  • Disposition à mentir, voler, contrevenir aux lois et manipuler les autres pour son propre bénéfice
  • Problèmes récurrents avec la loi et la violation des droits d’autrui
  • Comportements agressifs, souvent accentués par la violence et l’abus
  • Comportements impulsifs et dangereux
  • Manque de remord face à ses actes

Personnalité limite

  • Relations instables, mauvaise image de soi, réactions impulsives et détresse émotionnelle récurrentes
  • Pensée en termes de « tout blanc ou tout noir », passant de l’un à l’autre (incapacité de percevoir des zones grises)
  • Expression d’émotions volatiles et vives qui est difficile à supporter pour les autres (soit la personne adore ou déteste l’autre)
  • Vive peur d’être seul ou abandonné
  • Image de soi variable et fragile (la personne est incertaine de qui elle est et change selon ceux en sa présence)
  • Modèles de relations instables et dramatiques
  • Comportements risqués et impulsifs en lien, entre autres, avec la sexualité, le jeu, les orgies alimentaires, l’alcool et la drogue
  • Humeur variable (haut et bas) et réactions démesurées aux difficultés relationnelles
  • Manipulation et recherche d’attention
  • Sentiment récurent de vide intérieur
  • Soulèvements de colère fréquents
  • Paranoïa, surtout concernant les autres
  • Concordance, dans plusieurs cas, avec une jeune enfance marquée par l’abus ou un traumatisme
  • Tentatives de suicide ou automutilation répétées

Personnalité évitante

  • Sentiment perturbateur d’hypersensibilité
  • Forte sensibilité à la critique et au rejet
  • Impression constante d’être inconvenable, inférieur et peu séduisant
  • Refus envers un travail qui exige un contact avec les autres, et ce, par peur d’être critiqué ou rejeté
  • Inhibition et évitement en contexte social
  • Réticence à prendre des risques ou à essayer de nouvelles activités potentiellement embarrassantes
  • Timidité et isolement, surtout lors de nouvelles activités ou la rencontre d’étrangers
  • Impression d’être laid, inférieur et maladroit socialement
  • Timidité et passivité extrêmes en contexte social et dans les relations personnelles
  • Peur d’être rejeté, embarrassé ou ridiculisé

Personnalité dépendante

  • Besoin continu que les autres s’occupent de tous les aspects de leur vie et évitement des situations qui nécessitent l’indépendance
  • Soumission et insécurité marquées (chez les hommes, cela se traduit plutôt par une grande exigence envers les autres)
  • Incapacité à prendre des décisions seul (constamment à la recherche des conseils des autres pour des éléments du quotidien)
  • Responsabilité remise aux autres pour la prise de décisions importantes concernant leur  propre vie
  • Difficulté à commencer, faire et compléter un projet ou une tâche sans l’aide ou les instructions d’une autre personne
  • Sentiment d’incapacité quand seul (impression de ne pas savoir prendre soin de soi)
  • Tendance à passer directement d’une relation à la suivante (l’important est de ne pas être seul, peu importe le partenaire)
  • Grands efforts déployés pour faire plaisir aux autres dans le but que ceux-ci offrent leur aide et leur soutien
  • Peur constante de se retrouver seul et du sort qui lui serait alors réservé

Personnalité histrionique

  • Modèles de comportement dans lesquels la personne recherche constamment à être le centre d’attention et fait l’étalage d’une émotivité et d’une sexualité toutes deux excessives
  • Comportements charmeurs et séducteurs (dans le but de satisfaire un besoin social plutôt que d’obtenir des relations sexuelles)
  • Étalage souvent superficiel d’émotions démesurées, même si elles sont sincères
  • Besoin d’attirer l’attention et de se mettre en valeur, ce qui entraîne une aversion chez les autres
  • Souci d’une apparence physique perfectionnée et planifiée
  • Manière théâtrale et dramatique de s’exprimer et de raconter des histoires qui ne convient pas au contexte social
  • Comportements et émotions passant du chaud au froid
  • Tendance à considérer une relation comme étant plus intime et significative que ce qu’en pense l’autre
  • Difficulté à établir une proximité mutuellement significative avec les autres

Personnalité narcissique

  • Disposition à adopter des comportements égocentriques excessifs, à penser que tout lui est dû et à avoir une image de soi prétentieuse
  • Manque de considération et d’empathie pour les besoins et les sentiments des autres
  • Surexagération continue des accomplissements personnels et de l’importance accordée à soi
  • Besoin excessif de reconnaissance et de compliments
  • Fascination pour le pouvoir et la célébrité (être le meilleur et s’associer seulement avec ce qu’il y a de meilleur)
  • Exigences irréalistes, rigides et nuisibles envers les autres (enfants, partenaires, amis)
  • Prise de contrôle
  • Incapacité à admettre ses tords et ses fautes (la personne se perçoit comme parfaite)
  • Colère, frustration et implacabilité face aux fautes des autres, même lorsque minimes
  • Exploitation des autres pour obtenir ce qui est voulu
  • Attitude arrogante
  • Envie face aux réalisations, au statut et aux possessions des autres

Personnalité obsessive-compulsive

  • Préoccupations reliées au contrôle, au perfectionnisme, au respect des règles et de l’ordre et à la microgestion de tout, au point d’être sérieusement inefficace

Personnalité schizoïde/schizotypique

  • Tendance, depuis la jeune enfance, à s’isoler socialement, à avoir peu de relations personnelles ou à montrer peu d’intérêt pour celles-ci

Comment s’occuper d’un trouble de la personnalité et comment obtenir de l’aide?

La thérapie pour tout trouble de la personnalité doit être constante et continue.  La personne concernée doit, premièrement, reconnaître que certains de ses comportements et traits de sa personnalité nuisent à sa vie et à celle des autres. Afin d’assurer le succès de la thérapie, cette prise de conscience doit se traduire par un désir véritable de changer. Une démarche en psychothérapie individuelle à long terme est une avenue extrêmement efficace pour y parvenir.

La consultation matrimoniale, la thérapie familiale et la thérapie de couple sont également d’excellents moyens d’entreprendre une démarche d’aide pour un être cher afin de l’amener à réfléchir sur l’impact de ses comportements sur ses relations personnelles.

Il faut garder en tête qu’une personne ayant un trouble de la personnalité ne peut pas changer de façon spectaculaire ni devenir quelqu’un d’autre. Ceci dit, la psychothérapie peut aider une personne à prendre conscience de ses modèles de comportement, à estomper ses comportements les plus nuisibles et à entretenir ses relations avec les autres grâce à une bonne communication. Si vous reconnaissez en vous, ou en un de vos proches, des traits s’apparentant à un trouble de la personnalité et qu’ils causent la détresse, demandez de l’aide.

Le Centre de thérapie de Montréal peut vous orienter vers un psychothérapeute ou un psychologue spécialisé en troubles de la personnalité. Ceux-ci comprennent bien les difficultés qu’ils entraînent et la confusion qui peut régner dans la vie de la personne atteinte et de ceux qui l’entourent.

Rappelez-vous que :

  • Un trait de personnalité représente seulement un problème s’il nuit constamment à la vie personnelle ou professionnelle.
  • On ne peut changer que soi-même.
  • Il n’est pas nécessaire de recevoir un diagnostique de trouble de la personnalité pour entreprendre une thérapie et obtenir de l’aide afin d’adopter des comportements sains dans votre vie.

Il nous fera plaisir de vous aider à trouver le thérapeute approprié et à définir la démarche thérapeutique qui vous conviendra le mieux. Cliquez ici pour prendre un premier rendez-vous.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.