La première rencontre de thérapie en ligne

first-online-therapy-session

via Pixabay

Vous avez décidé de consulter un psychothérapeute. Pour commencer, sachez qu’il est tout à fait normal de se sentir nerveux, surtout s’il s’agit d’une première expérience. Vous allez rencontrer une personne qui, jusqu’à présent, est un parfait inconnu et lui parlerez de vos sentiments et de vos problèmes personnels. L’idée peut être affolante. Votre psychothérapeute comprendra cette inquiétude et, nous le souhaitons, saura vous mettre à l’aise.

À quoi s’attendre pour votre première rencontre ?

Votre psychothérapeute vous contactera par l’intermédiaire de VSee. Vous recevrez une invitation pour cette application qui explique les détails de l’installation. Votre psychothérapeute communiquera avec vous au moment prévu de votre rendez-vous. Si vous vous connectez en avance, votre psychothérapeute sera probablement en rencontre avec un autre client et vous rejoindra à l’heure planifiée.

Préalablement à la première rencontre, vous recevrez un formulaire de consentement par courriel. Il s’agit du cadre de la psychothérapie : la fréquence et la durée des rencontres, les règles de confidentialité, les tarifs et les paiements. Essentiellement, le consentement éclairé est le contrat entre vous et votre psychothérapeute qui décrit les grandes lignes de votre travail à deux. Veuillez le lire attentivement et suivre les instructions avant de nous le retourner par courriel.

Certains clients ressentent de la gêne ou de l’anxiété à l’idée de rencontrer leur psychothérapeute à l’écran plutôt qu’en personne. Aborder ces préoccupations et essayer de vous mettre à l’aise fait partie du travail du psychothérapeute. Pour votre part, vous pouvez vous installer dans un endroit confortable et privé pour la durée de la séance. Tout comme dans le bureau du psychothérapeute, qui offre un environnement avec un minimum de distraction, vous voulez être dans un endroit qui vous permet de vous concentrer entièrement sur la psychothérapie. Nous voulons nous assurer que vous tirez le meilleur de chaque séance. C’est un moment pour vous.

Votre psychothérapeute peut vous demander quelques renseignements de base pour compléter votre dossier et survoler votre formulaire de consentement éclairé avec vous pour vérifier si vous avez des questions ou des préoccupations.

Ensuite, chaque psychothérapeute entamera le travail à sa façon. Certains feront une évaluation de vos symptômes et des raisons de votre consultation à l’aide d’un questionnaire. D’autres préfèreront fonctionner de manière moins structurée en commençant par une question ouverte sur ce qui vous amène à consulter, et laisser la conversation suivre son cours.

Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises façons de raconter votre histoire. Certaines personnes préfèrent y aller en ordre chronologique. D’autres commencent par ce qui leur semble le plus urgent et reviendront en arrière par la suite. Vous pouvez absolument aborder votre histoire à votre manière !

Lors des premières rencontres, votre psychothérapeute vous demandera de l’éclairer sur des éléments qui l’aideront à établir la meilleure façon de travailler avec vous. Pour ce faire, il s’intéressera principalement à :

  1. Votre histoire familiale.
  2. Votre situation actuelle (vos relations centrales, votre travail, vos études et vos habitudes de vie).
  3. Vos symptômes (comment les ressentez-vous, depuis quand sont-ils présents et qu’est-ce qui les déclenche ?).
  4. Votre expérience antérieure en psychothérapie, si applicable (les éléments qui vous ont aidé et ceux qui vous ont déplu).
  5. Vos objectifs face à la démarche (ce que vous espérez tirer de votre expérience).

De nombreux psychothérapeutes considèrent la première séance de consultation comme une période d’évaluation. L’objectif est d’apprendre à mutuellement vous connaître et de voir si vous formez une bonne équipe.

Il est essentiel d’être à l’aise avec son psychothérapeute et de sentir qu’il nous convient. Le courant peut ne pas passer, et votre psychothérapeute le comprendra très bien.

N’hésitez pas à poser des questions et à parler de vos inquiétudes si vous n’êtes pas en confiance ou sentez que l’approche du psychothérapeute n’est pas pour vous. Nous apprécions vos commentaires, et votre psychothérapeute voudra que vous receviez le meilleur service possible. La plupart du temps, grâce à votre contribution, il sera en mesure d’adapter son approche à votre situation, votre personnalité et vos besoins uniques.

Il n’y a aucun problème à faire le changement si, pour toute raison, vous sentez que votre psychothérapeute ne vous convient pas. Celui-ci devrait savoir vous aider à vous jumeler à un autre professionnel. Vous pouvez également communiquer avec l’équipe de prise de rendez-vous. Nous serons heureux de vous diriger vers un autre professionnel au sein de notre équipe pour mieux répondre à vos besoins.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.