La dépendance à l’alcool et à la drogue : comprendre et arrêter

La consommation d’alcool et de drogue devient souvent incontrôlable lorsqu’elle sert de moyen pour réduire le stress. Réfléchissez aux déclencheurs de la consommation et aux solutions comportementales saines. Cherchez du soutien.

Substance Abuse Understanding and Ending It

La dépendance à l’alcool et à la drogue : comprendre et arrêter

La consommation abusive et répétée d’alcool et de drogue commence généralement  lorsqu’une personne tente de faire face à des évènements stressants. C’est une réponse humaine normale à l’anxiété mais elle peut engendrer d’autres problèmes.

Après un certain temps, l’alcool et la drogue deviennent votre solution au stress et au pessimisme. Vous avez l’impression que ces substances vous font sentir mieux, même si en réalité elles aggravent la situation : gueule de bois, comportements dangereux et inappropriés, conflits avec vos amis et votre famille, dépenses excessives et dettes.

Voici ce que vous pouvez faire pour vous en sortir :

  • Si vous voulez mettre fin à la consommation abusive et répétée d’alcool et de drogue, vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel. Ce soutien est important lorsque vous réduisez ou arrêtez votre consommation car cette étape est très exigeante physiquement et mentalement.
  • Cernez vos déclencheurs. Quand êtes-vous susceptible à la consommation? Quand est-ce vraiment difficile de résister? Si vous savez reconnaître ces situations, vous serez en mesure d’éviter les personnes et les endroits qui vous incitent à consommer, ou d’établir un plan pour adopter des comportements sains et prudents.
  • Nommez les avantages et les inconvénients. Qu’est-ce que la drogue et l’alcool vous apportent? Qu’est-ce qui crée le problème?
  • Établissez des objectifs réalistes et mesurables pour vous aider à les atteindre, que ce soit pour réduire votre consommation ou arrêter.
  • Lorsque vous élaborez des objectifs, il peut être utile d’en parler. Plus vous faîtes part de votre résolution, plus il est probable que vous la respectiez.
  • Parlez-en. Exprimez ce que vous vivez à des personnes de confiance.
  • Trouvez un groupe d’entraide (par exemple, les AA). Il peut être très bénéfique de ne pas se sentir seul.
  • Faîtes de l’exercice. Substituer les drogues et l’alcool par l’exercice physique est une excellente façon de se mettre en forme et de résister aux envies.
  • Commencez un nouveau passe-temps.
  • Lorsque vous ne pouvez éviter une situation qui amène la tentation, trouvez une alternative (par exemple, une boisson gazeuse plutôt qu’un cocktail ou une sucette plutôt qu’une cigarette).
  • Utilisez des techniques de visualisation et visualisez-vous entrain de résister à la consommation.
  • Récompensez-vous lorsque vous faîtes un choix sain.
  • Soyez clément envers vous si vous avez une rechute. Vous culpabiliser aura comme seul effet de vous rendre misérable!
  • Lorsque vous êtes tenté, faîtes des exercices de relaxation ou de respiration tout en vous rappelant que l’envie va passer. Si vous le pouvez, concentrez-vous sur une activité qui vous changera les idées.

Si vous cherchez une aide confidentielle et objective pour modifier des habitudes et des comportements inquiétants, prenez rendez-vous avec un psychothérapeute du Centre de thérapie de Montréal.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.