Savoir Reconnaître la dépendance

Au fil du temps, nos moyens de gérer des situations difficiles deviennent des habitudes. Lorsqu’une habitude est nuisible et difficile à changer, elle se transforme en dépendance. Soyez attentif aux signes indiquant qu’une habitude est devenue une dépendance et cherchez de l’aide.

 

Facing-the-Truth-Addictions-and-How-They-Develop_2La majorité d’entre nous associons le mot « dépendance » à l’abus de substances telles que la drogue, la cigarette et l’alcool. Cette forme est très répandue et nocive. Cependant, la dépendance peut aussi être psychologique et prendre la forme d’une habitude malsaine comme entretenir une relation de violence, se sentir coupable, passer de nombreuses heures à regarder la télévision ou à naviguer sur Internet, accuser les autres, s’automutiler (s’infliger des coupures), se victimiser, recourir à la violence ou se rabattre sur le sexe, la nourriture, le magasinage, le travail ou la montée d’adrénaline.

Afin de bien comprendre la dépendance, il faut se rappeler que l’homme est un être d’habitudes. D’habitudes acquises. Nous nous créons des habitudes de travail et de jeu, mais aussi de détente et d’interaction sociale. Nous apprenons à nous faire plaisir et à nous récompenser avec ce que nous aimons. Nous découvrons comment nous réconforter et nous distraire lors de situations difficiles ou traumatisantes. Nous trouvons des moyens de gérer le stress, l’anxiété, les relations désagréables ou certaines pensées et sentiments très forts. Nous apprenons également à nous adapter

Lorsqu’une habitude devient une dépendance

Certaines habitudes et réactions face au stress sont positives, et d’autres sont néfastes. Nous posons parfois des gestes qui sont mauvais pour nous à long terme, mais nous les posons par choix et nous en restons maîtres. Dans d’autres situations, ces gestes néfastes sont tout simplement la seule solution que connaissions. Dans l’un ou l’autre de ces scénarios, ces gestes finissent tôt ou tard par devenir des habitudes.

Facing-the-Truth-Addictions-and-How-They-Develop_1Le problème est qu’une habitude, même reconnue comme néfaste, peut tranquillement s’enraciner et devenir une partie de notre personnalité. À un point tel qu’elle n’est alors plus un choix et ne peut plus être contrôlée. Une dépendance est une habitude qui a cessé d’être une décision et qui, souvent, fait du mal à nous-mêmes et à ceux qui vous entourent. La bonne nouvelle est qu’une personne peut modifier ses habitudes.

Apprendre à gérer sainement des situations stressantes et à communiquer des préoccupations douloureuses aide grandement
à surmonter la dépendance. Un psychothérapeute du Centre de thérapie de Montréal peut vous aider à entreprendre cette démarche et à vous prendre en main. Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec un psychothérapeute du Centre de thérapie de Montréal.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.