Conseils pour trouver le bon thérapeute à Montréal

Que vous vous soyez décidé de votre propre initiative à rencontrer un thérapeute à Montréal ou que l’on vous ait donné une recommandation d’aller consulter, la plupart des gens ne savent pas où commencer leurs recherches. En fait, le Québec a le plus haut nombre de thérapeutes comparé aux autres provinces du Canada, donc vous pourriez penser que trouver un thérapeute à Montréal serait facile. Avec tant d’options disponibles, où commencer vos recherches et comment déciderez-vous avec qui débuter une thérapie?

Les types de thérapeute

Le terme « thérapeute » est un terme général qui définit une variété étendue de professionnels spécialisés dans le traitement de problématiques particulières. Par exemple, vous pourriez prendre rendez-vous pour rencontrer un travailleur social, un conseiller, un thérapeute conjugal et familial, un art-thérapeute ou drama-thérapeute, un psychothérapeute, un psychologue ou un psychiatre. Confus? Chacune de ces professions sont différentes en termes de formation et de spécialisation. Le type de thérapeute que vous recherchez ne dépendra pas seulement de la ou des problématique.s que vous vivez mais aussi de votre revenu et de votre couverture d’assurances (si vous en avez).

Travailleur social

Si vous expérimentez des problèmes au niveau individuel ou familial qui affectent votre bien-être, vous pourriez considérer de rencontrer un travailleur social. Les problèmes touchant les questions de pauvreté, de chômage ou de violence familiale seront très bien traités par les travailleurs sociaux. À Montréal, ils peuvent travaillés dans une variété d’installations comme les agences de services aux familles, les CLSC, les commissions scolaires, les hôpitaux, ainsi qu’en pratique privée.

Conseiller

Si vous souhaitez changer quelque chose dans votre vie ou simplement explorer vos pensées et vos sentiments à propos d’un problème de manière un peu plus profonde, un conseiller pourrait être un choix adéquat. La relation d’aide utilise la thérapie parlée pour se centrer sur des problèmes spécifiques, amener des changements face à la capacité d’ajustement dans la vie et la promotion du bien-être. Les conseillers vous aideront à développer un plan d’action pour concilier ces problématiques ou vous enseigner comment mieux les gérer. Quelques sujets de consultation communs incluent les dépendances, l’intimidation, la maladie, la santé mentale, les relations interpersonnelles, les traumatismes, la carrière, et plus.

Thérapeute conjugal et familial

Si vous êtes en couple ou que vous avez des questions qui impliquent votre famille, vous pourriez être mieux avisés de travailler avec un professionnel spécialement formé pour travailler avec les couples et/ou les familles. Vous pourrez trouver les thérapeutes conjugaux et familiaux de Montréal principalement en pratique privée ou dans les cliniques privées, comme le Centre de Thérapie de Montréal. Quelques-uns travaillent également dans des unités comme le Service de Thérapie Conjugale et Familiale de l’Hôpital Général Juif. De nombreux thérapeutes n’ont pas la formation spécifique pour accompagner les familles, par conséquent, les TCF sont souvent les mieux outillés pour aborder et résoudre les problématiques sous-jacentes à ce domaine.

Art-thérapeute

Les personnes étant davantage sensibles à l’expression artistique pourraient souhaiter travailler avec un art-thérapeute ou un drama-thérapeute. Ces professionnels utilisent les outils artistiques et l’expression artistique, tel que le jeu de rôle, pour traiter les problèmes individuels et personnels. Ils sont souvent associés avec la thérapie pour les enfants, mais ils sont, en fait, très efficaces lorsqu’utilisés pour travailler avec les jeunes et les adultes de tous âges. La thérapie utilisant le processus créatif peut vous aider à atteindre les différentes parties de vous-même qui pourraient ne pas être accessibles au travers la thérapie parlée uniquement. De plus, la créativité en soi peut être thérapeutique.

Psychothérapeute

La psychothérapie utilise des méthodes psychologiques variées pour aider la personne à changer, à surmonter des problèmes, améliorer sa santé mentale et atténuer certains comportements, croyances, compulsions, pensées ou émotions problématiques afin d’améliorer les relations interpersonnelles et les habiletés sociales. Quelques aspects de la psychothérapie peuvent s’apparenter avec la relation d’aide, cependant les psychothérapeutes tendent à travailler avec une visée à plus long terme et exploreront les modèles récurrents, l’histoire personnelle et les problématiques actuelles. À Montréal, les professionnels tels que les travailleurs sociaux et les conseillers peuvent obtenir le permis de pratiquer la psychothérapie avec des formations théorique et pratique additionnelles.

Psychologue

Les psychologues évaluent et étudient le comportement humain et les processus mentaux, et nécessite typiquement un diplôme de doctorat pour pouvoir pratiquer à Montréal. En général, les psychologues sont formés pour évaluer et diagnostiquer les problèmes dans l’habileté à penser, à ressentir, et à se comporter, ainsi que d’aider les personnes à surmonter et gérer ces problèmes en utilisant une variété de traitements et/ou de psychothérapies. Les psychologues peuvent travailler en équipe avec d’autres professionnels cliniques, dans les CLSC ou en pratique privée.

Psychiatre

Les personnes aux prises avec des troubles mentaux graves qui bénéficieraient d’une approche combinée de la gestion de la médication et de la thérapie seront typiquement référées vers un psychiatre par leur médecin de famille ou un autre professionnel. Les psychiatres sont des docteurs en médecine qui se spécialisent dans la santé mentale et les troubles mentaux. Ils utilisent souvent la médication pour aider leurs clients à gérer leurs problématiques de santé mentale, notamment car certains troubles nécessitent particulièrement un traitement médicamenteux (la schizophrénie ou certains types de dépressions, par exemple).

Faire le choix d’un thérapeute

Que vous désiriez rencontrer un travailleur social, un conseiller, un art-thérapeute ou drama-thérapeute, un psychothérapeute ou un psychologue, votre choix pourrait être affecté par le coût de la thérapie, les temps d’attente, et l’urgence du ou des problème.s. Montréal offre un éventail d’options allant des services publics en CLSC aux cliniques privées, qui peuvent être trouvées en ligne par une recherche Google. Quelques employeurs fournissent une couverture d’assurance santé pour les services en santé mentale. Si c’est le cas, cette couverture peut prendre la forme d’un montant monétaire spécifique, couvrir un certain pourcentage du coût des honoraires ou encore couvrir un nombre spécifique de rencontres. Il est important de prendre connaissance des détails de votre couverture si vous planifiez l’utiliser pour obtenir des services en santé mentale.

Si vous n’avez pas de couverture d’assurances privées, le CLSC (centre local de services communautaires) de votre quartier offre typiquement les services gratuits d’un psychologue, d’un travailleur social ou d’un autre conseiller de leur équipe. La période d’attente pour rencontrer un professionnel de la santé mentale au CLSC ou tout autre service offert gratuitement peut varier de quelques semaines à plusieurs mois. Cela dépendra de leurs listes d’attente.

Si votre ou vos problématique.s nécessite.nt une attention immédiate, vous pouvez vous tourner vers les cliniques privées de Montréal qui offrent des échelles mobiles pour déterminer les frais, basés sur votre revenu. Ceux qui ont un revenu total plus limité se verront offrir un honoraire plus bas, ce qui rendra la thérapie en privé un peu plus accessible.

Quelques conseils en terminant

Il est important que vous développiez une bonne collaboration avec votre professionnel de la santé mentale. N’ayez pas peur de « magasiner » lorsqu’il sera temps de décider avec qui vous choisirez de travailler. Particulièrement si vous croyez que vous travaillerez sur une période de plusieurs mois ou plus, vous souhaiterez vous sentir confortable et en confiance.

Montréal est une ville multiculturelle avec une abondance de thérapeutes qui pratiquent en anglais, en français, ainsi que plusieurs autres langues. Si le fait de parler votre langue maternelle avec votre thérapeute est important pour vous, il y a de bonnes chances que vous serez capable de trouver un thérapeute qui parle votre langue dans sa pratique à Montréal.

Entendre la voix du thérapeute au téléphone avant d’établir un premier rendez-vous est une autre option pour vous permettre de vous sentir confortable. Certains thérapeutes vous contacteront par téléphone ou vous donneront l’option de les contacter par téléphone pour prendre rendez-vous. Cela pourra vous donner un aperçu de leur personnalité, de leur manière de communiquer et qu’ils puissent répondre à toutes questions que vous pourriez avoir à propos de la thérapie.

Finalement, vérifier les affiliations professionnelles du professionnel et, si vous choisissez un professionnel œuvrant en privé, demandez-lui quel type de reçu pour fins d’assurance sera émis. Vous désirerez savoir exactement combien il en coûtera pour les rencontres et que vous travaillerez avec un professionnel dont vos assurances rembourseront les services.