Comment améliorer son estime de soi

La tristesse, l’infériorité, l’anxiété et la jalousie peuvent être des indicateurs d’une faible estime de soi. Prenez confiance en votre valeur personnelle grâce à la psychothérapie et une nouvelle façon de vivre.

Qu’est-ce que l’estime de soi?

Comment améliorer son estime de soi

La signification littérale de l’estime de soi est s’estimer ou se respecter. Avoir une grande estime de soi signifie que l’on a une image positive de soi-même. Regardons d’où émerge cette image.

Dans son ouvrage classique Être soi-même (Celebrate Yourself dans sa version originale), Dorothy Corkville Briggs établit la distinction entre le vrai soi et l’image de soi. Elle affirme que le vrai soi est unique et ne change pas. L’image de soi – ce que l’on croit à propos de soi-même – est majoritairement apprise.  Elle est loin d’être une référence!

D’où sont tirées vos croyances sur vous-mêmes? Où les avez-vous apprises? Si vous y pensez, vous verrez qu’elles proviennent de :

  • Ce que les autres disent de vous
  • Ce que les autres vous ont dit
  • Ce que les autres vous ont fait

L’image de soi est le résultat de tout ce qu’on nous dit de nous-mêmes durant l’enfance. Ces propos se sont accumulés en un ensemble de croyances sur qui vous êtes. Ces croyances peuvent être bien loin de refléter qui vous êtes réellement.

Par exemple, vous pouvez croire ce qui suit :

  • Je ne suis pas très intelligent.
  • Je suis naturellement passif.
  • Les filles ne sont pas bonnes en mathématique.
  • Je suis trop vieux pour recommencer.
  • Toutes les femmes de ma famille deviennent médecins.
  • Je suis maladivement gêné.
  • Jamais personne dans ma famille ne ment.

En plus de développer certaines croyances au cours de l’enfance, certaines circonstances laissent un sentiment d’infériorité ou réduisent l’estime de soi.

Ces circonstances peuvent avoir amené :

  • la critique
  • l’absence d’amour
  • le rejet
  • l’échec

Les émotions liées à une faible estime de soi

Dans ces situations, il n’est pas rare de ressentir :

  • La tristesse
  • L’infériorité
  • La colère
  • La jalousie
  • Rejection
  • Le Rejet

Améliorer l’estime de soi grâce à la thérapie cognitive

La thérapie cognitive est une des méthodes les plus efficaces pour aider une personne à être bien avec elle-même. Les thérapeutes aident les personnes anxieuses et déprimées en identifiant les idées fausses qui les rendent insatisfaites d’elles-mêmes. Les thérapeutes croient que ces façons de penser favorisent un mauvais état d’esprit qui se transpose sur notre perception de nous-mêmes.

La thérapie cognitive désigne ces idées fausses par « pensée déformée ». La thérapie cognitive est un processus par lequel le client analyse ses pensées et ses croyances afin de les rendre saines. Les thérapeutes et leur client entament un processus à quatre étapes : premièrement, déterminer les événements qui entraînent des sentiments négatifs ; deuxièmement, prendre note des pensées liées à ces événements ; troisièmement, cerner les distorsions dans le processus réflexif ; quatrièmement, les remplacer par une réponse rationnelle. Quand le client complète ces quatre étapes avec succès, son estime de soi en est habituellement rehaussée.

Les pensées saines contribuent à l’estime de soi. Il existe un deuxième moyen de l’améliorer : se pencher sur son milieu de vie et déterminer s’il favorise l’estime de soi. C’est parfois le temps de faire le plein de certains éléments enrichissants. Voici quelques questions à méditer :

Y a-t-il des personnes dans votre vie qui :

  1. Vous traitent avec amour et respect?
  2. Vous encouragent à faire et à devenir tout ce que vous souhaitez?
  3. Vous aident à trouver ce que vous voulez faire, et comment le faire?
  4. Vous encouragent à découvrir tous vos talents et intérêts?
  5. Sont ravis quand vous réussissez?
  6. Vous écoutent quand vous avez besoin de vider votre sac?
  7. Vous aident à vous remettre sur pied après un échec, et ce, sans être négatif?

Réfléchissez à chacune de ces questions. Notez les points forts de votre milieu et les éléments pour lesquels vous manquez de soutien. Cette réflexion peut vous donner des pistes pour travailler votre estime de soi.

Strategies for Esteem Building

  1. Portez attention à ce que vous ressentez d’un moment à l’autre. Connectez-vous à vos cinq sens.  Ramenez l’expérience à sa plus simple expression comme « je me sens bien au chaud en ce moment », « j’ai la tête légère » et « je sens un resserrement à l’estomac ».
  2. Repensez à vos intérêts et vos objectifs, peut-être par la tenue d’un journal intime. Dressez la liste de ce que vous aimeriez faire et apprendre. Aujourd’hui même, prenez un pas vers un nouvel apprentissage.
  3. Passez moins de temps avec les personnes qui jugent et plus de temps avec ceux qui vous apprécient.
  4. Passez du temps avec vous-même à la fin de chaque journée. Jetez un regard sur ce qui s’est passé et comment vous vous sentiez. Écrivez-le dans un journal intime.
  5. Si vous êtes mal dans votre peau, considérez une consultation auprès d’un thérapeute qui vous aidera à vous mettre sur la bonne voie.

Si vous désirez faire appel à la thérapie cognitive ou à d’autres stratégies pour améliorer votre estime de vous-même, parlez-en à un thérapeute. Selon vos besoins, la thérapie peut être de courte durée et aborder un élément particulier ou être un processus à long-terme. Communiquez avec le Centre de thérapie de Montréal pour joindre un thérapeute, un psychothérapeute ou un psychologue qualifié.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.