Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété est un élément composant la psychologie d’une personne. Voici quelques symptômes, faits et conseils pour y faire face.  Consultez un psychothérapeute si vous ressentez une forte anxiété ou vivez une période d’anxiété prolongée.

Pour comprendre l’anxiété, il est essentiel de se rappeler que nous avons tous des réactions instinctives, souvent physiques, face aux situations perçues comme dangereuses, stressantes ou incontrôlables. Lorsque nous nous sentons menacés, notre cœur se met à battre plus vite et nos pensées vont à toute vitesse. Il est possible que nous devenions confus, proactifs, effrayés, figés et, par la suite, que nous éprouvions une sensation prolongée de malaise. Tout cela fait partie de notre mécanisme de défense inné. Ces réactions peuvent souvent être très utiles, nous motivant à entreprendre des actions immédiates ou préventives comme renouveler notre assurance feu, consulter un avocat, éviter un chien errant sur la route, porter une tenue soignée ou se préparer à un examen.

What is Anxiety?

Anxiety involves our instinctualreactions to situations we perceive as dangerous, stressful or outside of our control.

Quand l’anxiété devient-elle un problème?

L’anxiété devient problématique lorsque vous en ressentez les symptômes ou que vous prenez des mesures préventives alors qu’il n’y a pas de danger réel.  Il est important de percevoir l’anxiété telle qu’elle l’est. Il n’y a pas de quoi se sentir honteux. Plusieurs personnes (à peu près 1 adulte sur 10) ressentent une anxiété qui les empêche de jouir de leur vie ou d’être productifs.  La psychothérapie individuelle et la thérapie de couple, en personne ou en ligne,  peuvent vous aider à mieux identifier les sources de votre anxiété, ou de celle de votre conjoint, et d’en comprendre l’impact.

Comment ressent-on l’anxiété?

Vivre une période prolongée d’anxiété peut nuire à nos certitudes, nos pensées, notre corps, nos choix de vie et nos interactions sociales. Prendre conscience des symptômes est la première étape pour apprendre à la surmonter. Les services individuels et conjugaux, en personne ou en ligne, du Centre de thérapie de Montréal vous sont offerts pour vous aider à reconnaître les signes d’anxiété et apprendre à la gérer.

Les symptômes physiques de l’anxiété :

  • Souffle court
  • Rythme cardiaque accéléré
  • Sudation
  • Étourdissements, pertes d’équilibre ou engourdissements
  • Nausées ou problèmes gastriques
  • Problèmes de sommeil (ex : insomnie, cauchemars)
  • Perte ou gain d’appétit
  • Tensions musculaires
  • Crises de panique fréquentes et imprévisibles
  • Autres douleurs/symptômes physiques qu’un docteur ne peut diagnostiquer

Pensées anxieuses :

  • Préoccupations reliées à un évènement (passé ou futur). Par exemple, « Pourquoi ai-je fait ça? », « Qu’est-ce que les autres vont penser? », « J’aurais dû … » ou « Je n’aurais pas dû … »
  • Inquiétudes excessives face à un dénouement potentiellement négatif (par exemple : « Et si ceci ou cela se produisait? »)
  • Analyse excessive des choses, perfectionnisme, méfiance et paranoïa
    Critique sévère de soi et des autres

Comportements anxieux:

  • Éviter des situations, parfois pourtant simples (par exemple : prendre l’avion ou parler à un étranger), afin de ne pas être anxieux et trouver des excuses
  • Essayer de contrôler une personne que l’on aime ou l’empêcher de faire quelque chose à cause de nos propres peurs
  • Microgérer une situation
  • Ressentir une colère, une irritabilité, une inquiétude, une peur ou une frustration excessive pour un évènement sans importance

Des faits utiles

L’anxiété est très répandue au sein de la population et elle ne peut pas être apaisée simplement en se répétant qu’il faut la mettre de côté. Elle demande de faire preuve de compassion et d’indulgence envers soi.  Elle vient généralement d’une réaction apprise qui est renforcée par des pensées ou des croyances sans ancrage dans la réalité. Certains types d’anxiété s’expliquent biologiquement. D’autres peuvent être générés par un milieu stressant ou par une expérience antérieure traumatisante.  Apprendre à gérer l’anxiété exige patience et pratique. Plusieurs personnes s’aident en alliant des techniques de relaxation à un effort de recadrage de leurs certitudes personnelles ou de leur besoin de contrôle. Encouragez vos amis, votre famille, vos collègues et vos proches à parler de leur anxiété sans les juger.

N’hésitez pas à chercher des services en psychothérapie individuelle, familiale ou conjugale. Le Centre de thérapie de Montréal est composé de divers professionnels spécialisés en gestion de l’anxiété qui sont disponibles pour vous aider. Pour consulter le profil de nos psychothérapeutes et de nos psychologues, cliquez ici.

Stratégies de développement personnel

Demandez-vous :

  • Sur une échelle de 1 à 10, quel est mon niveau d’anxiété au quotidien?
  • Comment l’anxiété affecte-t-elle ma vie et celle des autres? M’empêche-t-elle de vivre ma vie comme je le voudrais?
  • Quelles sont les certitudes personnelles qui entretiennent mon anxiété? Est-ce que cette peur est ancrée dans la réalité? Ai-je tendance à tirer des conclusions hâtives?
  • Comment puis-je gérer le stress au quotidien? Est-ce bon pour moi?
  • Si mon anxiété n’était pas un problème, comment réagirais-je à …?

Essayez de :

  • Vous distancer de la situation et d’y jeter un regard objectif.
  • Reconnaître les schémas de pensée négatifs ou irréalistes.
  • Affronter tranquillement vos peurs, une à la fois (l’anxiété à elle seule ne vous fera pas de mal).
  • Faire preuve de compassion et d’indulgence envers vous et de vous récompenser.
  • Sortir de votre tête : concentrez-vous sur des activités telles que la relaxation, la méditation, la marche, la danse et l’activité physique.
  • Participer à des groupes de soutien ou des services de psychothérapie qui vous aideront à identifier les pensées et les modèles de comportement fautifs associés à l’anxiété.

Rappelez-vous que :

  • Une bonne alimentation, l’exercice, la relaxation, les relations sociales et le plaisir sont nécessaires au bien-être d’une personne et aident à gérer le stress et l’anxiété.
  • Vos pensées ne doivent pas définir qui vous êtes.
  • Vous ne pouvez pas tout contrôler dans votre vie.
  • Il est nécessaire de faire preuve d’objectivité.
  • Les bonnes intentions peuvent faire de grandes choses.
  • Il faut pratiquer la patience et indulgence.

Si vous croyez que l’anxiété empiète sur votre vie, n’hésitez pas à demander de l’aide. En parler est la première étape de la guérison. Le Centre de thérapie de Montréal est là pour vous aider. Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec un de nos psychothérapeutes.

Veuillez noter que le genre masculin est utilisé dans le seul but de ne pas alourdir le texte et qu’il désigne aussi bien les femmes que les hommes.